le-bonheur-mc3a8re-teresa2

Qu’est-ce que le bonheur selon vous ?

J’ai une superbe nouvelle pour vous, c’est que chacun est libre de vivre son propre bonheur. Il n’y a pas de définition du bonheur, enfin pour moi. Nous avons cette chance de pouvoir le construire en toute liberté à partir de ses valeurs, de ses attentes, de ses besoins, de ses aspirations, nous avons le libre arbitre.

S’apporter du bonheur au quotidien, c’est déjà aller à sa rencontre, c’est s’aimer, aimer son image, son enveloppe, avoir confiance en soi. Et quand ces trois éléments sont alignés avec votre être, avec vous même, l’estime de soi est activée dans toutes vos cellules, c’est à partir de cet amour de soi que votre santé illumine votre corps, votre visage, votre esprit, c’est magnifique. Il est clair que l’estime de soi joue un rôle majeur dans la quête du bonheur.

Le bonheur est d’être en cohérence avec ses valeurs profondes. Elles sont nos alliées, elles nous font faire des choix alignées avec ce que l’on est, et elles nous poussent à l’action qui nous permet d’être et de donner un sens à sa vie.
Le bonheur selon ma conception, et de prendre avant tout soin de soi. Je suis ma priorité, pour être en phase avec ce que je suis. Je suis mon bonheur, il n’y a que moi qui peux me rendre heureuse, les autres, mon époux, mes enfants, mes amis(es), et tous ceux qui croisent mon chemin de vie contribuent à mon bonheur, elle est là la subtilité qui fait toute la différence.
Donner le pouvoir aux autres pour être heureux ou pas est très dangereux, on nous a appris à être dans une continuelle dépendance : de personnes, de nourriture, de tabac, d’alcool, de télévision, d’internet, du téléphone, du sport…On nous a appris l’addiction.

La peur n’est qu’une illusion

La domestication a été bien menée, On nous a programmés pour avoir peur, pour ne pas être. Ils nous ont tellement bien formaté, que mes parents malheureusement ont téléchargé dans mon disque dur ce que leurs parents leurs ont téléchargé. les croyances limitantes, les parasites, j’ai reproduis auprès de mes enfants la même chose, j’ai pollué mes enfants de tous ces virus. Mon Dieu !! Inconsciemment nous avons cru bien faire, et pour ceux qui ne sont pas encore conscients ils perpétuent cet héritage empoisonné. Certes je leurs ai apportés de l’amour, mais je sais que leurs fondations ne sont pas solides.
On nous apprend à faire pour avoir toujours plus et jamais à être heureux d’être soi. L’être humain est un insatisfait, bien sur je ne fait pas de généralité.

La solution est d’accompagner les enfants dans les écoles où on leurs apprendrai à être des êtres libre de penser, à être le capitaine de leur bateau, les considérer comme des êtres à part entière, les respecter dans leurs choix, leurs inculquer les choses essentielles de la vie.
Qu’ils prennent soin d’eux, qu’ils puissent activer les valeurs fondamentales, » le respect, le partage, la compassion, l’empathie… , « qu’ils choisissent leur environnement, qu’ils prennent soin de mère nature, leur inculquer le vivre ensemble dans le bonheur d’être acteur pour l’équilibre de notre monde.
Soyez heureux, prenez bien soin de vous, prenez bien soin de ceux que vous aimez.

Tags: No tags

2 Responses

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *