6 ème jour : mon corps n’est pas encore dans la gratitude

Oui oui, tout au long de ma vie, je n’ai pas toujours traité mon corps comme un allié, je comprend donc qu’il ne soit pas encore dans la gratitude, les nœuds et les douleurs se font ressentir.

Ma valeur respect pour le coup n’a pas été respecté, elle est pourtant dans mes valeurs les plus importantes, la première, dans mon top 10 qui font que mes choix d’aujourd’hui sont en cohérence avec ce quelle représente dans mes valeurs profondes.

Notre corps est notre véhicule qui nous mène tous les jours là où on lui demande d’être. Est-ce que tous les jours vous le remercié d’être là ?, est-ce que au quotidien vous le remerciez de vous porter ? de vous soutenir ? de voir tous ce qui vous entoure, les paysages, les fleurs, vous dans le miroir ? de sentir un parfum, un plat que vous aurez préparé, les personnes que vous aimez… ? Entendre les chants des oiseaux, le vent, la pluie, la musique… ? Pouvoir parler pour communiquer, chanter, … ? Serrer avec vos bras ceux que vous aimez ? Le monde qui nous entoure est perçu par notre corps à travers nos 5 sens, nous utilisons la totalité de nos organes sensoriel sans même en avoir conscience. l’absence de l’un deux peut être un handicap sévère.

Être dans la pleine conscience nous mène vers la gratitude et nous fait prendre conscience de prendre soin de soi, et prendre soin de son corps c’est continuer notre chemin de vie en santé.

J’ai pris la décision d’être là, au cente Madukkakuzhy pour comprendre mon corps et surtout l’écouter et le respecter.

Aujourd’hui il me parle et me dis prends soin de moi et je te mènerai là où tu le désires sans douleur avec sérénité. Je lui suis pleine de gratitude.

Prenez soin de vous.

Tags: No tags

One Response

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *